La maison des super héros

Nos amis de la Maison de l’Architecture (1, rue de la Tranchée – Poitiers) proposent, du 26 janvier au 31 juillet 2015 une exposition intitulée « La maison des super héros » :

L’architecture et le superhéros sont deux sujets intrinsèquement liés. Au début du XXème siècle, alors que se popularise la bande dessinée aux Etats-Unis, la société est préoccupée par ces nouvelles mégapoles qui émergent, avec des gratte-ciels impressionnants, et plus encore par la criminalité brutale qui ronge leurs pieds. Alors que l’Amérique développe ses brigades de police, en vain, les journaux, y compris les suppléments traditionnels du dimanche composés de bande dessinée en couleurs, mettent alors en scène des justiciers qui combattent le crime dans des décors urbains évanescents. Et lorsqu’arrive la Grande Dépression de 1929, les détectives et autres vengeurs humains ne suffissent plus à rassurer l’Amérique. Le mal qui ronge la société et bien plus grand, bien plus fort, et surtout désincarné. Alors que la politique du New Deal mise en place par le gouvernement américain pour redresser l’économie échoue en 1937, émerge le premier superhéros : Superman, en 1938. Depuis lors, la relation à la ville est constitutive du superhéros, elle fonde en partie son essence.

Cette mise en abîme du dialogue entre le superhéros et la ville répond aux rapports que les hommes ont entretenu avec la mégapole, tout au long du XXeme siècle. Une relation complexe, changeante, et chargée de fantasmes.

En plus de cette exposition, deux rencontres vous sont proposées :

La ville dans les films de Super Héros Américains
par Frank Lafond, Docteur en études cinématographiques
Mardi 24 mars à 19h – Entrée libre
Frank Lafond est l’auteur de Jacques Tourneur, les figures de la peur (2007), Joe Dante, l’art du je(u) (2011) et du Dictionnaire du cinéma fantastique et de science-fiction (2014). Il a écrit de nombreux articles sur le cinéma, en français comme en anglais, et dirigé plusieurs ouvrages collectifs – notamment sur George A. Romero, Georges Franju et le cinéma fantastique et horrifique italien.

Vernissage et présentation de l’exposition
Mardi 14 avril à 19h – Entrée libre
Avec Stéphane Beaujean, commissaire de l’exposition et rédacteur en chef de Kaboom, by Chronic’art et critique, vidéaste et photographe pour Chronic’art, Les Inrockuptibles, Le Monde, Beaux-Arts Magazine, Trois Couleurs, GQ et Vogue. Il est curateur pour le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême (Expositions Fred, Calvin & Hobles etc.)

Retrouvez toutes les infos sur leur site : www.mdapc.fr

Les commentaires sont fermés.