L'abominable Charles Christopher

 
 

Abominable, vraiment ?

Mais quel est donc cet étrange animal que l’on aperçoit sur la couverture ?

Le long des planches, cette «créature» évolue dans un univers incroyable, dans lequel l’auteur fait preuve d’une imagination débordante. Tout sonne juste dans cette histoire où la nature et ses protagonistes revêtent de bien des façons des aspects humains. L’Homme, lui, est suggéré mais jamais dessiné. Les nombreux messages évoqués, au travers des bulles et du crayonné détaillé, nous parlent, nous font écho. Ils nous ramènent à notre propre existence. Miroirs en quelque sorte de notre vie à la fois triste, belle, drôle, tragique, sensible. Karl Kerschl sait faire preuve d’une grande richesse au niveau des émotions parfois en demi-teintes, et insuffle à L’Abominable Charles Christopher un parfait équilibre entre réalité et conte symbolique. On rit, et on en pleure aussi  tellement c’est beau !
D’abominable donc, on pourrait qualifier cette BD d’incroyable à suivre à travers la pérégrination de Charles où chaque passage s’ouvre sur une histoire, un microcosme.

Karl Kerschl, auteur canadien prolixe, travaillant depuis les années 1990 aux comics books, a reçu pour  L’abominable Charles Christopher, le prix Eisner de la meilleur bande dessinée en ligne. Eh oui ! Sa BD a tout d’abord reçu un franc succès en ligne avant d’être éditée en version anglaise puis française, et vous pouvez la découvrir (en VO) sur son site web : http://abominable.cc/

L’abominable Charles Christopher
Scénario et dessins : Karl Kerschl
Editions Lounak

Chronique écrite par Mélanie Massa et Mickaël P.

Les commentaires sont fermés.