Poussin-bleu
 

Fluide Glacial se met à l’Heroic fantasy !
Cette rocambolesque bande dessinée va mettre en lumière la vie trépidante d’un poussin. Bleu. Ce mignon petit personnage, très innocent sur le monde qui l’entoure, va être choisi le jour de son 16e jourversaire pour être le champion de la déesse des animaux. Car oui, le roi des Dieux est mort, ses 7 enfants vont donc se battre pour savoir qui lui succèdera. Mais on est d’accord, faire couler du sang divin est un peu trop bestial et superflu, autant choisir d’autres êtres vivants qui lutteront à leur place : les fameux champions.

Poussin bleu prend son rôle de pourfendeur du mal très au sérieux. Il tente de sauver la veuve et les petits chatons orphelins dans ce monde de brutes. Il rêve d’une flamboyante armure en or. Il n’aura de sa déesse que le « don de parole ». Moins efficace que la salive d’acide ou les yeux lasers de ses adversaires, mais il s’en contentera. Quels vont être les défis que les dieux vont lui lancer ? Réussira t’il à surmonter les obstacles ?

Dans ce premier tome, Monsieur le Chien décline, planche par planche, de petites histoires iconoclastes qui suivent une ligne directrice : l’ascension d’un héros-poussin-bleu. C’est 56 pages de personnages hauts en couleurs, de surprises toujours renouvelées. Le graphisme est pimpant, situé à une juste limite entre le réaliste et le cartoonesque. Cet ouvrage burlesque et cruel (cruellement drôle) reprend les codes de l’humour absurde des Monty Python, rajoutant l’honneur et la camaraderie des « De cape et de crocs » (En prenant comme protagoniste principal un candide, mignon et courageux personnage qui n’est pas sans rappeler Eusèbe).

Poussin bleu est une perle, sa légende se propagera à travers toute la plèbe de rôlistes, bardes et autres lecteurs assidus. Il plaira sans aucun doute à tous les amateurs de second degré (de 12ème et de 36ème également), de dieux rouges à moitiés nus, de femmes de caractère, de Don Juan ratés, d’appâts humains recouverts de sauce, de canards cruels, de tueurs de licornes, de crabes ambitieux et de fiers gallinacés bleus de douze centimètres à la langue bien pendue.


Poussin-bleu tome 1 – L’armure d’or
Scénario et dessins : Monsieur le Chien
Éditions Fluide Glacial – 56 pages

Chronique écrite par Lisa Marteau

 
 

Les commentaires sont fermés.