Voici la sélection de 5 ouvrages que l’association vous propose de lire en ce mois de janvier.

Groupe de lectures

« Sous le ciel de Tokyo… » de Seiho Takizawa
« Balzac et la petite tailleuse chinoise » de Freddy Nadolny Poustochkine, d’après Dai Sijie
« Commissaire Kouamé – Un si joli jardin » de Marguerite Abouet et Donatien Mary
« Voyages en Egypte et en Nubie de Giambattista Belzoni » de Grégory Jarry, Lucie Castel, et Nicole Augereau
« Black Hammer – Origines Secrètes » de Jeff Lemire et Dean Ormston

Rendez-vous le 07 février à 20h au Biblio-café pour élire votre favori !

Sérum
 

Dans un futur proche, la France a connu une nouvelle révolution. Le précédent régime étant tombé à cause des mensonges et tromperies des politiciens, le nouveau mot d’ordre est : Vérité.
Nous suivons Kader, un père de famille divorcé qui vit seul dans un petit appartement. Ce
dernier à été condamné, pour des raisons inconnues, à se faire inoculer le sérum, un produit
forçant quiconque le prend à dire la vérité en toutes circonstances. Son quotidien nous
permet d’en apprendre un peu plus sur le monde qui l’entoure, mais les ennuis ne tardent pas à arriver.

La ville de Paris décrite dans cette bande dessinée de Cyril Pedrosa et Nicolas Gaignard est
grise. Les rares couleurs présentes semblent directement liées aux émotions du personnage principal. Ce jeu de couleurs, mêlé à un dessin riche, renforce l’immersion du lecteur et enrichit la lecture.

Le thème de cette bande dessinée est la vérité, mais la description d’un contexte où son contraire est exclus met l’accent sur les moments où il semble indispensable de pouvoir mentir.
On ressort de la lecture enrichi par l’expérience, car même si le scénario n’est pas forcément très original, le propos est clair, et la démonstration est réalisée avec élégance.

Sérum
Scénario : Cyril Pedrosa
Dessins : Nicolas Gaignard
Editions Delcourt – 150 pages

Chronique écrite par Pierre Laporte

 
 

Voici la sélection de 5 ouvrages que l’association vous propose de lire en ce mois de décembre.

Groupe de lectures

« Jones et autres rêves » de Franco Mattichio
« Calypso » de Cosey
« Opération Copperhead » de Jean Harambat
« Dans la combi de Thomas Pesquet » de Marion Montaigne
« La Vida » de Tyto Alba

Rendez-vous le 03 janvier à 20h au Biblio-café pour élire votre favori !

Ces jours qui disparaissent
 

Lupin, acrobate dans une troupe de cirque, se réveille un matin et réalise qu’une journée est passée sans qu’il n’en ait aucun souvenir. Alors que le phénomène se répète, il réalise qu’un jour sur deux, une autre personnalité prend possession de son corps. Il décide alors de communiquer avec cet « autre lui » par messages interposés, pour organiser leur cohabitation.

Sur cette idée de départ originale, Thimothé Le Boucher déroule une histoire captivante. Le dessin réaliste et fin, qu’on sent influencé par le manga, nous plonge immédiatement dans l’univers de Lubin et de son double. La narration est fluide et tient le lecteur en haleine, à tel point qu’il est difficile de reposer ce livre avant son dénouement, malgré ses presque 200 pages.

Jeune auteur originaire de Poitiers, Thimothé Le Boucher signe avec « Ces jours qui disparaissent » son troisième album, mais on y sent déjà une grande maturité. Le récit fantastique est passionnant, et amène le lecteur à s’interroger tour à tour sur l’identité, la dualité, mais aussi sur la gestion du temps et l’équilibre entre travail et passion.

Ces jours qui disapraissent
Scénario et dessins : Thimothé le Boucher
Editions Glénat – 192 pages

Chronique écrite par Paul Ferret

 
 

Voici la sélection de 5 ouvrages que l’association vous propose de lire en ce mois de novembre.

Groupe de lectures

« Moonshine » – tome 1, de Brian Azzarello et Eduardo Risso
« La Saga de Grimr » de Jérémie Moreau
« Beverly » de Nick Drnaso
« Sérum » de Cyril Pedrosa et Nicolas Gaignard
« Grands crus en eaux troubles » de Laurent Panetier et Georges Van Linhout

Rendez-vous le 06 décembre à 20h au Biblio-café pour élire votre favori !

« Goupil ou Face » est une bande dessinée qui retrace la rencontre entre Lou et sa bipolarité, matérialisée sous la forme d’un renard.
Ouvrage de vulgarisation sur la cyclothymie nourri de l’expérience personnelle de l’auteure, ce portrait drôle et sensible a conquis les lecteurs de 9e ART EN VIENNE.
Accompagnés des membres de l’antenne locale de l’Association ARGOS 2001, qui représente les malades psychiques et leurs proches, nous aurons le plaisir de recevoir Lou Lubie pour une rencontre autour de son livre et de cette cause encore mal connue du public : « Les troubles bipolaires ».

Goupil ou Face

La rencontre aura lieu le mercredi 22 novembre à 19h00 à l’Espace Mendès-France (1 Rue de la Cathédrale, 86038 Poitiers), et l’entrée sera libre et gratuite !

Voici la sélection de 5 ouvrages que l’association vous propose de lire en ce mois d’octobre.

Groupe de lectures

« American Monster », de Brian Azzarello et Juan Doe
« Ces jours qui disparaissent » de Timothé Le Boucher
« Artemisia » de Nathalie Ferlut et Thomas Baudouin
« Oublie mon nom » de Zerocalcare
« Le petit vagabond » de Crystal Kung

Rendez-vous le 1er novembre à 20h à L’envers du bocal pour élire votre favori !

À l’occasion de la sortie du film Zombillenium, adapté de la bande dessinée du même nom, le TAP et 9ème Art en Vienne s’associent pour vous proposer une séance exceptionnelle !
En effet, l’auteur et réalisateur Arthur de Pins sera présent pour une rencontre à l’issue de la projection !

Zombillenium

La projection aura lieu le mardi 24 Octobre à 18h30 au TAP Castille (24 Place du Maréchal-Leclerc, 86000 Poitiers), et sera précédée du court-métrage Géraldine, d’Arthur de Pins. La rencontre suivra directement la projection, et sera clôturée par une séance de dédicaces. Et pour ceux qui voudraient encore plus de dédicaces, Arthur De Pins sera également présent à la librairie Bulles d’encres (63 Rue de la Cathédrale, 86000 Poitiers) avant la rencontre, à partir de 16h30.

Duel
 

Duel est la mise en scène de l’opposition. Dans cette BD, nous suivons l’opposition permanente de Gabriel Feraud et Armand d’Hubert. L’un vient du sud, l’autre du nord, l’un est sanguin et fort en gueule, l’autre est flegmatique et réservé. Tous deux hussards de la grande armée, leur rencontre sur fond de faute auprès de la bourgeoisie strasbourgeoise les mènera à vivre une rivalité de 20 ans.
Renaud Farace réussit avec Duel, inspiré de Le Duel de Joseph Conrad et de personnages historiques, à équilibrer les relations de ses personnages et les contextes tumultueux du premier empire, de la restauration et des 100 jours. Le contexte historique, qui joue un rôle majeur dans la rivalité des deux protagonistes, ne viendra jamais la supplanter pour autant.
Le dessin en noir et blanc est dynamique, ni trop simple ni trop chargé, tout à fait adapté aux scènes d’action comme aux scènes de cour. Le rouge vient rompre le noir et blanc pour appuyer la tension, la violence ou l’angoisse qu’évoquent les duels à répétition ou les batailles venant ponctuer le récit.
Renaud Farace nous livre ici une BD riche, qui sait pleinement tirer profit de ses personnages et de son contexte. Une réussite.

Duel
Scénario et dessins : Renaud Farace, d’après Joseph Conrad
Editions Casterman – 192 pages

Chronique écrite par Pierre Laporte

 
 

Voici la sélection de 5 ouvrages que l’association vous propose de lire en ce mois de septembre.

Groupe de lectures

« Le voyageur », de Koren Shadmi
« Potlatch » de Marcus Prio et Danide
« L’aimant » de Lucas Harari
« Ma vie dans les bois » – Tome 1, de Shin Morimura
« Femme rebelle » de Peter Bagge
Rendez-vous le 4 octobre à 20h au Bibliocafé pour élire votre favori !